Les aquarelles

Les marques d’aquarelles :

J’ai testé quelques marques d’aquarelles.
J’utilise encore quelques rares demi godets basiques, achetés dans une palette toute faite il y a des années… J’y ai ajouté un peu de Rembrandt, Winsor et Newton et Sennelier. Des marques moyenne gamme. Simple, pas trop cher.

Toutefois ces derniers temps, je prends goût à des pigments de meilleure qualité. ^^

Comme j’aime les aquarelles qui granulent, il fallait que je teste quelques Schmincke. Ils ont une gamme “super granuleuse” avec plusieurs familles : Galaxie, tundra, glacier… Les teintes sont majoritairement douces, voir ternes. C’est bien pour certains paysages, mais pour mon usage, il y a un gros tri à faire, mais quelques perles !

Parmi mes aquarelles préférées, il y a Daniel Smith : Une belle gamme de couleurs riches et quelques effets de sous tons et de granulations qui font plaisir aux yeux. A mon sens, leurs prix plutôt élevés sont largement mérités !

J’ai aussi reçu des Old Holland que j’ai eu en promo :). C’est une bonne marque, chère, mais avec des couleurs qui restent vives une fois sèches.

Ma dernière très belle découverte, ce sont des aquarelles artisanales fabriquées en France : Aqua aura colors !

Nuancier-Aquarelle

Choisir ses couleurs d’aquarelles :

Pour choisir judicieusement vos couleurs, regardez celles que vous utilisez le plus. Quel est votre style ? Faites vous du portrait, des paysages, de l’animalier, de la jeunesse… ?

Résistez (un peu) à l’envie d’accumuler plein de versions de votre couleur préférée. C’est aussi valable pour la granulation. Comme je vous le disais, j’adore ça. Mais si vous n’utilisez que ça, cela pourrait devenir lassant, chargé…

Enfin, si vous faites constamment le même mélange, pour obtenir une couleur dont vous avez souvent besoin, vous pourriez gagner du temps en cherchant cette couleur toute faite.

Il peut être utile de vous faire un nuancier pour voir s’il manque des teintes à votre palette. J’explique ici comment j’ai réalisé un nuancier modulable, pour ne pas avoir à tout repeindre dès qu’on trouve une nouvelle couleur.

Normalement, on peut obtenir une multitude de couleurs en mélangeant quelques basiques. Toutefois il peut être intéressant d’avoir plus de teintes. C’est d’autant plus vrai en illustration jeunesse. Le personnage doit avoir la même couleur d’une page à l’autre du livre et on cherche souvent des teintes vives et fraiches, ce qui est parfois difficile à obtenir par mélange.

Notez toujours la marque et la couleur que vous avez achetée sur le godet. Souvent, il manque des informations pour la retrouver facilement plus tard…
De plus, le même nom de couleur peut avoir un rendu très variable d’une marque à l’autre… Petit exemple entre le Gris de Paynes Old holland, plus granuleux / et celui de Rembrandt, plus chaud.

Gris De Paynes

Quelques couleurs que j’aime beaucoup :

Voici quelques couleurs que vous pourrez retrouver dans mes productions !

– Pour un beau ciel d’été, le bleu céruléen phtalo est parfait. La version phtalo ne granule pas ce qui me semble bien plus adapté à cet usage que le joli céruléen classique.
– Le vert de vessie, ni trop bleu, ni trop jaune, je l’aime bien.
– Or vert : un vert qui a du peps ! Très frais, vivifiant ^^.
– L’or, l’or foncé et le orange de quinacridone (une fois qu’on s’est entraîné à le dire, ça roule) C’est intéressant. Des bruns orangés quand on les utilise peu dilués, ils se dégradent vers du jaune / doré quand on ajoute plus d’eau.
– Le bleu de prusse : très intense, j’adore cette teinte.

Chez Daniel Smith :
– Serpentine véritable et Apatite verte. C’est cher, mais ce sont deux beaux vert qui granulent brun chaud, c’est très intéressant !
– Le rose outremer… Je n’aimais pas trop  le rose, mais là ! C’est une très belle nuance de rose violine qui granule bleu ! Superbe !
– Son frangin, le pourpre impérial, même genre de granulation improbable, mais encore plus intense et bien plus violet.

Daniel Smith
Daniel Smith

Chez Aqua aura :
– Colline : un vert doux dans les tons sombres, et les notes plus claires sont plus chaudes.
– Blue bird : Un très beau bleu, avec une granulation très colorée et des tons clairs saumon ! Très original, magique même ^^.

Aqua Aura Colors
Aqua Aura Colors

Nuancier testeur :

La majorité des marques proposent des testeurs avec la totalité de leur nuancier ! On les appelle parfois Dot card. Vous recevez des feuilles de papier aquarelle avec un petit amas de chacune des références de la marque. C’est un outil incroyable qui mérite son investissement (autour de 20€).

Vous n’hésiterez plus entre deux teintes, vous ne regretterez plus vos achats à l’aveugle. Les nuanciers imprimés ne sont malheureusement pas très fidèles… Là vous vous rendrez vraiment compte des subtilités de chaque teinte, la façon dont le pigment bouge et vous pourrez même les tester sur votre propre papier.

Godet, petit tube  ou gros tube ?

Le demi godet est le format le plus classique et est abordable. C’est bien pour les couleurs que vous n’utilisez qu’occasionnellement. C’est aussi plus facile si vous peignez en extérieur.

Pour les couleurs que j’utilise de façon régulière, je trouve les petits tubes très agréables. Sous cette forme, c’est plus facile à diluer.

Les plus gros tubes, généralement autour de 15ml correspondent au volume de 7 demi godets. Cela coûte donc moins cher en terme de prix par ml. C’est intéressant pour les couleurs que vous utilisez le plus souvent !

Certaines marques font des sticks (un genre de craie) qui est supposé être leur format le plus rentable, mais je n’ai pas testé. J’ai l’impression que cela s’utilise comme des crayons aquarellables, ce qui ne m’inspire pas…